Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  pierre  Nom  vincent
 Age  27  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Etudes  Durée du séjour  6 mois
 Date de départ  13/03/2007   Note: 3,6/5 - 8 vote(s).
 Description : Blog de voyage au Perou

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de pierre ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Pérou
 Date du message : 27/08/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Le cimetière de trains

Avant de partir pour le Salar, on est parti voir avec Jose notre chauffeur le cimetière des trains. On se demandais vraiment ce qu'on allait voir, franchement voir des trains rouillés au début je pesais que ne serait pas très interessant. Et puis il faut dire que c'était sympa de voir ca, des vieux trains laissés la a quelques centaines de mètres de la ville d'Uyuni. Voila rien de plus a dire.

 

Uyuní est une ville du département de Potosí, province d'Antonio Quijarro, au sud-ouest de la Bolivie. Fondée en 1890 comme bourgade commerciale, la ville a une population d'à peine plus de 10 000 habitants. Sise à une altitude de 3 670 mètres, elle se trouve à la jonction d'une plaine étendue à l'ouest et de territoires montagneux de la cordillère plus à l'est. Il y a fort peu d'agriculture dans la région car l'eau y est rare et souvent salée.

Les deux fonctions principales de la cité sont :

  1. d'abord elle est le point d'appui logistique pour les touristes venus visiter le plus grand désert salé du monde, le Salar de Uyuni ;
  2. ensuite, c'est un important nœud ferroviaire. Elle est le plus grand carrefour de chemins de fer bolivien. Il y a quatre lignes qui s'y rejoignent, respectivement vers La Paz (via Oruro), vers Antofagasta (sur l'Océan Pacifique, au Chili), vers Potosí, et aussi vers Villazón (à la frontière argentine, où la ligne continue par la voie ferrée "General Belgrano" vers San Salvador de Jujuy et Buenos Aires).

A noter un étonnant cimetière de locomotives à vapeur à la sortie de la ville, où s'entassent une vingtaine de carcasse partiellement pillées.

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Voter au sondage
Je te manque??? :
un peu
beaucoup
enormement
pas du tout
Non mais pour qui tu te prends!!!

Voir les résultats